Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La fin de la guerre froide a vu la disparition des blocs « EST-OUEST » et les équilibres traditionnels se rompre. Quelque soit la définition des risques sécuritaires, on acceptera l'idée qu'ils sont source de déstabilisation des états et susceptibles d'être la base de nombreux conflits...

GLOBAL SECURITY RISKS - LES RISQUES SÉCURITAIRES Site en lien avec le Centre d'Etudes Stratégiques d'Analyses et Recherches sur les Risques Sécuritaires

La fin de la guerre froide a vu la disparition des blocs « EST-OUEST » et les équilibres traditionnels se rompre. Quelque soit la définition des risques sécuritaires, on acceptera l'idée qu'ils sont source de déstabilisation des états et susceptibles d'être la base de nombreux conflits...

Prise d’otages dans une église syriaque catholique de Bagdad.

La branche irakienne d’Al Qaïda revendique l’attaque et lance un ultimatum de 48h à l'Eglise copte d'Egypte pour libérer des musulmanes "emprisonnées dans des monastères".

Dans un communiqué transmis par le centre américain de surveillance des sites islamistes (SITE), l'Etat islamique d'Irak (ISI) a revendiqué la prise d’otages hier soir dans l'église syriaque catholique du quartier de Karrada à Bagdad. "Un groupe de moudjahidine en colère parmi les fidèles d'Allah a effectué un raid sur l'un des repaires obscènes de l'idolâtrie qui était toujours utilisé par les chrétiens d'Irak comme quartier-général pour le combat contre la religion de l'islam et le soutien à ceux qui combattent cette religion", déclare le communiqué. Selon le groupe, cette attaque a été réalisée "pour aider nos pauvres sœurs musulmanes captives dans le pays musulman d'Egypte". Le communiqué donne 48h à l'Eglise copte d'Egypte pour indiquer le statut de ces femmes "emprisonnées dans (...) les monastères de l'incroyance et les églises de l'idolâtrie en Egypte" et les libérer. Cette menace ferait suite, selon SITE, à des appels à la mobilisation lancés aux musulmans pour défendre deux épouses de prêtres coptes en Egypte. La première se serait convertie à l'islam et serait retenue captive depuis dans une église. La seconde aurait manifesté sa volonté de se convertir à l'islam et serait également retenue dans une église pour cette même raison. Le communiqué diffuse également un enregistrement attribué à un "combattant", à la tête d'un commando-suicide, menaçant également l'Eglise copte d'Egypte et identifiant les 2 femmes comme Camellia Shehata et Wafa Constantine, selon SITE. "Non seulement en Irak, mais aussi en Egypte, au Levant et dans le reste des pays de la région se trouvent des centaines de milliers d'entre vous (coptes) parmi nous, et des centaines d'églises, et tous seront des cibles à nos yeux si vous n'obéissez pas", avertit le groupe.

Selon un responsable du ministère de l'Intérieur sous couvert d'anonymat, le dernier bilan de la prise d’otages dans l’église Sayidat al-Najat de Bagdad, fait état d’au moins deux prêtres et 35 fidèles tués. 56 autres fidèles auraient été blessés. 7 membres des services de sécurité ont également été tués et 15 autres ont été blessés dans l’assaut des forces de sécurité. Selon cette même source, une centaine de fidèles se trouvaient dans l'église au moment de l'attaque. Selon le père Yousif Thomas Mirkis, responsable de l'ordre des Dominicains, "l'opération a été préparée de longue date, au vu des armes et des munitions qui ont été retrouvées dans la cathédrale. Cela prend du temps pour les introduire".