Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La fin de la guerre froide a vu la disparition des blocs « EST-OUEST » et les équilibres traditionnels se rompre. Quelque soit la définition des risques sécuritaires, on acceptera l'idée qu'ils sont source de déstabilisation des états et susceptibles d'être la base de nombreux conflits...

GLOBAL SECURITY RISKS - LES RISQUES SÉCURITAIRES Site en lien avec le Centre d'Etudes Stratégiques d'Analyses et Recherches sur les Risques Sécuritaires

La fin de la guerre froide a vu la disparition des blocs « EST-OUEST » et les équilibres traditionnels se rompre. Quelque soit la définition des risques sécuritaires, on acceptera l'idée qu'ils sont source de déstabilisation des états et susceptibles d'être la base de nombreux conflits...

Le gouvernement affirme avoir déjoué un attentat des rebelles kurdes à Téhéran et accuse les Américains de leur avoir fourni des armes et de les entraîner

Selon un communiqué du ministère de la Défense rapporté par les médias le 24 février, "trois agents du groupe terroriste Komala" (groupe marxiste-léniniste) ont été arrêtés dans la province du Kurdistan iranien. Ils planifiaient une attaque contre une usine dépendant du ministère de la Défense à Téhéran selon le communiqué. "Deux bombes de fabrication étrangère, cachées dans des haut-parleurs, et trois kalachnikovs, ont été saisis" indiquent les autorités qui ont accusé une nouvelle fois les forces américaines présentes en Irak d'apporter un soutien logistique et tactique aux rebelles kurdes.

Le 21 février, le ministère de la Défense avait annoncé que quatre rebelles kurdes accusés d'avoir tué des policiers en décembre 2009, avaient été tués par les forces de sécurité à Sardasht. Certaines sources affirment qu'il s'agissait de membres du Pejak (branche iranienne du PKK), d'autres du Komala.