Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La fin de la guerre froide a vu la disparition des blocs « EST-OUEST » et les équilibres traditionnels se rompre. Quelque soit la définition des risques sécuritaires, on acceptera l'idée qu'ils sont source de déstabilisation des états et susceptibles d'être la base de nombreux conflits...

GLOBAL SECURITY RISKS - LES RISQUES SÉCURITAIRES Site en lien avec le Centre d'Etudes Stratégiques d'Analyses et Recherches sur les Risques Sécuritaires

La fin de la guerre froide a vu la disparition des blocs « EST-OUEST » et les équilibres traditionnels se rompre. Quelque soit la définition des risques sécuritaires, on acceptera l'idée qu'ils sont source de déstabilisation des états et susceptibles d'être la base de nombreux conflits...

Le contre-espionnage britannique accuse les services de renseignements chinois de chercher à piéger les hommes d'affaires britanniques

spyC'est ce qu'a rapporté le Sunday Times dans son édition du 31 janvier citant un document interne de 14 pages du MI5, le service de contre-espionnage britannique. Les cadres des entreprises sont approchés par des agents des services chinois lors de salons ou de foires. Les cadeaux offerts sont des appareils photos ou des clés USB qui ont été trafiquées et dans lesquelles sont introduits des "chevaux de Troie". Ces logiciels-espions permettent ensuite aux renseignements chinois d'avoir accès à tous les ordinateurs qui seront connectés à ces clés USB. Dans son rapport, le MI5 accuse également la Chine d'avoir recours au "hacking", le piratage d'ordinateurs à distance, pour s'emparer d'informations commercialement sensibles.

Enfin dans le rapport, le MI5 s'alarme également des manipulations et chantages exercés auprès des cadres britanniques par les services chinois. Selon le MI5, les Chinois se renseignent sur les "vulnérabilités" de leurs victimes, notamment leurs relations sexuelles et leurs activités potentiellement illégales pour les forcer à coopérer avec eux.

Pour le contre-espionnage britannique, le gouvernement chinois "représente l'une des menaces d'espionnage les plus importantes pour la Grande-Bretagne".