Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La fin de la guerre froide a vu la disparition des blocs « EST-OUEST » et les équilibres traditionnels se rompre. Quelque soit la définition des risques sécuritaires, on acceptera l'idée qu'ils sont source de déstabilisation des états et susceptibles d'être la base de nombreux conflits...

GLOBAL SECURITY RISKS - LES RISQUES SÉCURITAIRES Site en lien avec le Centre d'Etudes Stratégiques d'Analyses et Recherches sur les Risques Sécuritaires

La fin de la guerre froide a vu la disparition des blocs « EST-OUEST » et les équilibres traditionnels se rompre. Quelque soit la définition des risques sécuritaires, on acceptera l'idée qu'ils sont source de déstabilisation des états et susceptibles d'être la base de nombreux conflits...

La police a recommandé aux responsables d'hôtels et à leurs services de sécurité de mettre en place des contrôles des soutiens-gorge des clientes, nouveau moyen que les terroristes envisageraien

C'est ce qu'a recommandé le 29 décembre un expert du contre-terrorisme, Lodovick Awita, lors d'une réunion de sensibilisation des hôteliers et de leurs services de sécurité qui s'est tenu à l'hôtel Africana à Kampala. Pour ces nouveaux contrôles, il a recommandé de faire appel à du personnel féminin. Les services du contre-terrorisme ont été alertés selon lui sur le fait que les terroristes envisageraient de dissimuler des bombes dans des soutiens-gorge.

Il a demandé en outre aux hôteliers d'être attentifs aux personnes ayant effectué des réservations de dernière minute. Il a également recommandé d'interdire les accès aux chambres à des "amis" des clients.

Concernant la sécurité à l'entrée des hôtels, des contrôles devraient être imposés y compris à  l'aide de détecteurs de métaux et dans la mesure du possible de machines avec des rayons X a recommandé Lodovick Awita.

La semaine dernière, le chef de la police avait alerté sur des menaces terroristes alors que les islamistes somaliens des shebabs ont multiplié les messages de menaces.