Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La fin de la guerre froide a vu la disparition des blocs « EST-OUEST » et les équilibres traditionnels se rompre. Quelque soit la définition des risques sécuritaires, on acceptera l'idée qu'ils sont source de déstabilisation des états et susceptibles d'être la base de nombreux conflits...

GLOBAL SECURITY RISKS - LES RISQUES SÉCURITAIRES Site en lien avec le Centre d'Etudes Stratégiques d'Analyses et Recherches sur les Risques Sécuritaires

La fin de la guerre froide a vu la disparition des blocs « EST-OUEST » et les équilibres traditionnels se rompre. Quelque soit la définition des risques sécuritaires, on acceptera l'idée qu'ils sont source de déstabilisation des états et susceptibles d'être la base de nombreux conflits...

Egypte :Les Etats-Unis et la Grèce se préparent à évacuer leurs ressortissants, la Suisse demande à ses ressortissants de quitter le pays.

Un communiqué de l’ambassade américaine au Caire annonce que les Etats-Unis se préparent à évacuer à partir du lundi 31 janvier 2011 leurs ressortissants présents sur le sol égytpien. « L'ambassade des Etats-Unis au Caire informe les citoyens américains en Egypte qui souhaitent partir que le Département d'Etat prend ses dispositions pour assurer le transport vers des lieux sûrs en Europe », indique le communiqué.

Plusieurs milliers de manifestants se sont de nouveau réunis dans les rues du centre-ville du Caire à la mi-journée. A la suite d’une fusillade, le ministère de l’Interieur aurait été évacué.

Le ministère des Affaires étrangères grec a annoncé aujourd’hui qu’il allait envoyer des avions de transport militaires en Egypte pour rapatrier ses ressortissants. « Les avions partiront dès que les conditions le permettront » indique le communiqué du ministère en précisant que « tous les Grecs en Egypte sont sains et saufs ». Le tour-opérateur belge Jetair, a également annoncé sa décision d’évacuer ses 1 700 clients présents sur le territoire égyptien en raison des troubles qui touchent le pays.

Le département fédéral suisse des Affaires étrangères a demandé à ses ressortissants de quitter le pays en raison de la « précarité des conditions de sécurité ». La Turquie aurait décidé d’envoyer des avions pour évacuer ses ressortissants. De même, les principaux tour-opérateurs des Pays-Bas et des pays d’Europe du Nord ont annoncé vouloir rapatrier dès que possible leurs clients séjournant en Egypte. La Pologne et la République Tchèque y déconseillent désormais tout voyage « non essentiel ».