Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La fin de la guerre froide a vu la disparition des blocs « EST-OUEST » et les équilibres traditionnels se rompre. Quelque soit la définition des risques sécuritaires, on acceptera l'idée qu'ils sont source de déstabilisation des états et susceptibles d'être la base de nombreux conflits...

GLOBAL SECURITY RISKS - LES RISQUES SÉCURITAIRES Site en lien avec le Centre d'Etudes Stratégiques d'Analyses et Recherches sur les Risques Sécuritaires

La fin de la guerre froide a vu la disparition des blocs « EST-OUEST » et les équilibres traditionnels se rompre. Quelque soit la définition des risques sécuritaires, on acceptera l'idée qu'ils sont source de déstabilisation des états et susceptibles d'être la base de nombreux conflits...

Egypte : Les 16 Frères musulmans arrêtés le 8 février accusés d'avoir formé des cellules terroristes

Les 16 Frères musulmans arrêtés le 8 février accusés d'avoir formé des cellules terroristes

 

 

Selon les éditions de ce jour des quotidiens égyptiens indépendants Al-Chourouq et Al-Masri Al-Youm, les 16 membres de la Confrérie, dont le numéro 2 des Frères musulmans, Mahmoud Ezzat, et trois autres hauts responsables, interpellés le 8 février, sont accusés d'avoir formé des "groupes terroristes secrets" dans les gouvernorats d'Egypte et de comploter en vue de renverser le régime pour instaurer un État islamique. Il n'y a pas d'autres précisions dans l'immédiat sur la nature et les cibles exactes de ces projets terroristes présumés. Les autorités n?ont pas fait de commentaires dans l'immédiat. Selon un avocat des accusés, Me Abdel-Moneim Abdel-Maksoud, qui a démenti ces accusations, "il est possible que l'objectif de l'État dans cette affaire soit d'exagérer les choses pour mener à un procès des Frères musulmans devant un tribunal militaire". L'organisation de défense des droits de l'Homme Human Rights Watch (HRW) a de son côté estimé que ces arrestations, "de mauvais augure", portaient un "coup" à des élections "vraiment libres", alors que le pays entre en période électorale, avec le renouvellement partiel de la Choura en avril, les élections législatives à l'automne et la présidentielle en 2011.