Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La fin de la guerre froide a vu la disparition des blocs « EST-OUEST » et les équilibres traditionnels se rompre. Quelque soit la définition des risques sécuritaires, on acceptera l'idée qu'ils sont source de déstabilisation des états et susceptibles d'être la base de nombreux conflits...

GLOBAL SECURITY RISKS - LES RISQUES SÉCURITAIRES Site en lien avec le Centre d'Etudes Stratégiques d'Analyses et Recherches sur les Risques Sécuritaires

La fin de la guerre froide a vu la disparition des blocs « EST-OUEST » et les équilibres traditionnels se rompre. Quelque soit la définition des risques sécuritaires, on acceptera l'idée qu'ils sont source de déstabilisation des états et susceptibles d'être la base de nombreux conflits...

Crash d'un avion d'Ethiopian Airlines au large des côtes de Naameh

"L'enquête en est encore à ses débuts (...), il est trop tôt pour conclure sur les causes de l'accident. Ethiopian n'écarte aucune possibilité y compris celle d'un sabotage jusqu'à ce que le résultat de l'enquête soit connu", a indiqué aujourd'hui la compagnie nationale éthiopienne dans un communiqué. Ces déclarations font suite à la multiplication des rumeurs et hypothèses formulées ces derniers sur les causes possibles du crash. Le ministre libanais de la Santé Mohammad Jawad Khalifé avait affirmé hier que le Boeing 737-800 "avait explosé en vol" juste après son décollage de l'aéroport de Beyrouth. De son côté, le ministre de l'Information Tarek Mitri avait démenti que le gouvernement ait reçu un rapport préliminaire de France, où a été envoyée pour examen la première boîte noire, faisant état d'une erreur de pilotage. Peu après le crash, le président Sleimane avait quant à lui écarté un acte de sabotage.