Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La fin de la guerre froide a vu la disparition des blocs « EST-OUEST » et les équilibres traditionnels se rompre. Quelque soit la définition des risques sécuritaires, on acceptera l'idée qu'ils sont source de déstabilisation des états et susceptibles d'être la base de nombreux conflits...

GLOBAL SECURITY RISKS - LES RISQUES SÉCURITAIRES Site en lien avec le Centre d'Etudes Stratégiques d'Analyses et Recherches sur les Risques Sécuritaires

La fin de la guerre froide a vu la disparition des blocs « EST-OUEST » et les équilibres traditionnels se rompre. Quelque soit la définition des risques sécuritaires, on acceptera l'idée qu'ils sont source de déstabilisation des états et susceptibles d'être la base de nombreux conflits...

Algérie : Le directeur général de la Sûreté nationale (DGSN) estime la couverture sécuritaire actuelle du territoire algérien à 70%.

Le général Abdelghani Hamel, directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), a déclaré lundi 3 janvier 2010 lors de la visite de la 8ème sûreté urbaine de Sidi Ghazal à Biskra (Sud-Est d’Alger) que la couverture sécuritaire du territoire national était estimée actuellement à 70 % et que « des efforts ininterrompus sont déployés en vue d'assurer une couverture sécuritaire globale » et « faire face à toutes les formes de criminalité ».

La police algérienne, qui compte actuellement plus de 170.000 agents, relève par ailleurs d’un nouveau statut particulier décrété par le Premier ministre Ahmed Ouyahia le 22 décembre 2010. Parmi les nouvelles mesures de ce statut on note de nouvelles dispositions salariales qui aboutiront à une augmentation des salaires d’environ 50% avec un effet rétroactif depuis janvier 2008.