Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La fin de la guerre froide a vu la disparition des blocs « EST-OUEST » et les équilibres traditionnels se rompre. Quelque soit la définition des risques sécuritaires, on acceptera l'idée qu'ils sont source de déstabilisation des états et susceptibles d'être la base de nombreux conflits...

GLOBAL SECURITY RISKS - LES RISQUES SÉCURITAIRES Site en lien avec le Centre d'Etudes Stratégiques d'Analyses et Recherches sur les Risques Sécuritaires

La fin de la guerre froide a vu la disparition des blocs « EST-OUEST » et les équilibres traditionnels se rompre. Quelque soit la définition des risques sécuritaires, on acceptera l'idée qu'ils sont source de déstabilisation des états et susceptibles d'être la base de nombreux conflits...

Abidjan sous très haute tension

Après des heurts qui les ont opposés à des éléments des Forces Nouvelles (FN, ex-rébellion, partisans d'Alassane Ouattara), les forces de sécurité pro-Laurent Gbagbo ont installé cet après-midi  des barrages à chaque extrémité de la rue menant à l'hôtel du Golf. C'est dans cet hôtel qu'Alassane Ouattara est installé avec son gouvernement sous la protection d'une cinquantaine d'éléments armés des FN et de 60 soldats de la Mission des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI).

Cet après-midi, le conseil des ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne a annoncé que l'UE "a décidé d'adopter sans délai des mesures restrictives ciblées à l'encontre de ceux qui font obstruction aux processus de paix et de réconciliation nationale et en particulier menacent le bon aboutissement du processus électoral".

Apportant son soutien à Alassane Dramane Ouattara, " président démocratiquement élu", l'UE incite sa chef de la diplomatie Catherine Ashton "à faire des propositions" en soutien aux "autorités démocratiquement élues". Plusieurs ministres ont eu des mots très durs pour le camp Gbagbo qu'il faut "sanctionner". Parmi les premières mesures annoncées on trouve "une interdiction de visas et un gel des avoirs".

Une fuite en avant des plus durs du camp Gbagbo ne peut être exclue, un suivi attentif des informations locales et un renforcement des mesures de sécurité, en premier lieu pour les déplacements, sont recommandés.