Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La fin de la guerre froide a vu la disparition des blocs « EST-OUEST » et les équilibres traditionnels se rompre. Quelque soit la définition des risques sécuritaires, on acceptera l'idée qu'ils sont source de déstabilisation des états et susceptibles d'être la base de nombreux conflits...

GLOBAL SECURITY RISKS - LES RISQUES SÉCURITAIRES Site en lien avec le Centre d'Etudes Stratégiques d'Analyses et Recherches sur les Risques Sécuritaires

La fin de la guerre froide a vu la disparition des blocs « EST-OUEST » et les équilibres traditionnels se rompre. Quelque soit la définition des risques sécuritaires, on acceptera l'idée qu'ils sont source de déstabilisation des états et susceptibles d'être la base de nombreux conflits...

Le président turc Erdogan dénonce l'absence de coopération...

Le président turc Recep Tayyip Erdogan, actuellement à Washington pour un sommet sur le nucléaire, a estimé ce jour sur CNN que les pays occidentaux n'avaient pas répondu aux attentes de la Turquie en matière d'échange de renseignements! "Ni les Pays-Bas, ni la Belgique ne semblent avoir compris ce que les djihadistes représentent", a t-il déclaré selon un extrait d'une interview qui sera diffusée dans la journée. "Nous avons appelé à adopter une position commune contre le terrorisme, et beaucoup de pays européens n'ont pas accordé à cet appel l'importance qu'il mérite", a expliqué le dirigeant turc. "Les pays occidentaux nous ont négligés. On n'a pas répondu à nos attentes en matière d'échange de renseignements", a-t-il ajouté. La Turquie reproche en particulier à la Belgique d'avoir ignoré des informations transmises sur le profil de "combattant terroriste" d'Ibrahim El Bakraoui, qui s'est fait exploser le 22 mars à l'aéroport de Bruxelles et qu'Ankara avait arrêté en juin près de la frontière syrienne.
Ibrahim El Bakraoui avait ensuite été expulsé vers les Pays-Bas mais il avait pu quitter ce pays sans contrôle particulier car il n'était pas connu des autorités néerlandaises et ne figurait pas sur leurs listes de personnes suspectes, selon le gouvernement néerlandais.